publicité

Les grandes lignes du discours d'Emmanuel Macron à Maripasoula

Le président Emmanuel Macron arrivé à 11h40 en Guyane s'est rendu directement à Maripasoula. Il a été bien accueilli  par la population avant de prononcer un discours de 20 minutes durant lequel il a confirmé les engagements actés par l'Accord de Guyane du 21 avril dernier.

Le président Macron dans la foule à Maripasoula © VDE
© VDE Le président Macron dans la foule à Maripasoula
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Après avoir remercié la population de Maripasoula de son accueil chaleureux, le président Macron a rappelé qu'il n'était pas là pour faire de vaines promesses.

Il croit à la capacité de croissance, de développement et d'innovation de la Guyane. Il ré engage sa parole et celle du gouvernement sur l'attribution du 1,1 milliard promis dans l'Accord de Guyane. Il s'engage sur un planning d'échéances à respecter pour que le projet Guyane élaboré avec tous les partenaires soit prêt pour l'été 2018 et soit soumis au vote du parlement pour acter d'évolutions possibles.

Un lycée, un internat d'excellence et un nouveau collège à Maripasoula


Il y aura bien un lycée associé à l'internat d'excellence et un collège à Maripasoula. L'enveloppe est de 250 millions d'euros et a été confiée à la gestion de la Collectivité Territoriale. Une nouvelle qui a été accueillie avec satisfaction par le maire Serge Anelli. 300 000 euros sont aussi prévus pour la construction d'un stade.


Mais il n'y aura pas de route ni d'hôpital pour ce quinquennat à Maripasoula. La priorité est donnée aux hôpitaux de Cayenne et de Kourou qui doivent répondre au plus vite aux exigences sanitaires de la population. Par contre une enveloppe de 40 millions a été actée pour le développement numérique .

Des annonces sur la lutte contre l'orpaillage illégal et l'immigration clandestine le 27 octobre

Le président fera des annonces complètes le 27 octobre sur l'immigration et l'orpaillage. Il a rendu hommage au combat mené jusqu'à présent par les militaires du dispositif Harpie. Harpie sera transformé en profondeur. Il en donnera le détail demain. Le président a rappelé que dans ce domaine la vigilance devait être collective.
Emmanuel Macron  a souligné son engagement fort aux côtés du président Alexandre, des parlementaires et de tous les élus de Guyane.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play