publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Le référendum d'autodétermination calédonien, objet d'une conférence à la Cité U de Paris

En 2018 aura lieu en Nouvelle Calédonie, le référendum d’autodétermination. Samedi, à Paris; des étudiants en Master 2 en Droit International, Diplomatie et Négociations Stratégiques, organisaient une conférence sur le sujet à la Cité Universitaire de Paris.

  • Outremer 1ère (IP)
  • Publié le
Informer et répondre aux besoins de la jeunesse, sur le référendum d'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie et en comprendre les enjeux, c'est le but d'un petit groupe d'étudiants à la Cité Universitaire de Paris. L'intégration économique, le malaise identitaire des jeunes, ou l'évolution du statut de la Nouvelle-Calédonie: autant de thèmes abordés pour y voir plus clair, et instaurer un dialogue avec le public, et la jeunesse calédonienne. 

Pour les étudiants, futurs acteurs de la Nouvelle-Calédonie, ces débats alimentent leur réflexion. Un dialogue et des échanges qui restent ouverts, jusqu'en 2018...



Un reportage d'Outremer 1ère

DEBAT UNIVERSITAIRE PARIS

 

Sur le même thème

  • politique

    Nouveau gouvernement : réactions en Calédonie

    Les politiques de Nouvelle-Calédonie réagissent au gouvernement. Le député Gomès l'estime «de transition». Roch Wamytan, chef de groupe au Congrès, s'«interroge». Le sénateur Frogier y voit «une équipe de campagne électorale». Le Palika Charles Washetine «attend les actes». [MISE A JOUR]

    Mis à jour le vendredi 19 Mai 2017 à 11:31
  • politique

    Quelle place pour les Outre-mer dans le prochain gouvernement ?

    En attendant l'annonce de la nomination du nouveau gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe, le premier de l'ère Macron, les hypothèses vont bon train et les noms des potentiels ministres ultramarins circulent.
    Publié le mardi 16 Mai 2017 à 09:18
  • politique

    Le Congrès des jeunes a changé de visages

    Ils ont élu une présidente et choisi les travaux à mener. Ce samedi 13 mai, 56 nouveaux conseillers, élèves de seconde ou de première, ont lancé dans l'hémicycle du boulevard Vauban le Congrès des jeunes de Nouvelle-Calédonie, deuxième du nom. Une mandature qui va durer deux ans.

    Mis à jour le vendredi 19 Mai 2017 à 14:14
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis