publicité

Atterrissage d'urgence d'un A380 après une avarie moteur

Plus de peur que de mal pour les passagers d'un A380 Air France effectuant un vol Paris-Los Angeles. Suite à une avarie de moteur, l'Airbus a dû se poser au Canada. Plusieurs Polynésiens sont parmi les passagers.

© Facebook Aviations Geeks Tahiti
© Facebook Aviations Geeks Tahiti
  • polynesie1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Les images sont impressionnantes. Selon Aviations Geeks Tahiti, qui a publié les photos sur son profil Facebook, un A380 Air France effectuant le vol AF66 Paris-Los Angeles, ce samedi 30 septembre, a perdu en vol toute la partie avec l'intégralité de la soufflante de son moteur numéro 4. Un A380 peut néanmoins continuer de voler avec trois moteurs. Plus de peur que de mal donc...


Il y a eu un "gros boum comme une explosion", puis l'avion "s'est mis à vibrer", a témoigné sur BFMTV une passagère du vol. "On nous a annoncé qu'il y avait eu un 'damage' (dommage) sur l'un des moteurs. L'explication se serait qu'il y a eu la carcasse de l'un des moteurs qui se serait détachée et donc, du coup, le moteur aurait été endommagé", a-t-elle précisé, ajoutant que les passagers sont "restés calmes".

Des Polynésiens bloqués au Canada


L'équipage du vol a ainsi décidé de se dérouter vers l’aéroport de Goose Bay au Canada, à la suite de ce grave dommage. L’avion s’est posé en toute sécurité. Selon Air France, les pilotes et le personnel de cabine, au nombre de 24 pour ce vol, ont parfaitement maîtrisé cet événement sérieux. Les 496 passagers sont actuellement pris en charge par les équipes dépêchées sur place. Des Polynésiens étaient à bord de cet avion, ils sont comme les autres encore bloqués au Canada. Leurs familles à Tahiti ont pour l'heure beaucoup de mal à les joindre.

Air France travaille dès à présent au réacheminement des passagers vers Los Angeles via une de ses plateformes de correspondances sur le continent nord-américain.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play