1er Juillet ce qui change en Guadeloupe

société
1er Juillet ce qui change en Guadeloupe
Les bonnes et mauvaises nouvelles des changements du 1er juillet. Les sacs plastiques ne seront à usage unique ne seront plus proposés aux caisses des commerçants. ©Olivier Lancien
Ce vendredi nous sommes le 1er juillet. Comme tous les 1ers juillet, il y a des réformes et des revalorisations. Cette année vous aurez droit à des nouvelles positives et d’autres qui le sont moins.

Au titre des mauvaises nouvelles il n’y aura pas de revalorisation de l’allocation chômage dans l’hexagone et dans nos régions d’outre-mer. Les syndicats de salariés, l’Unédic et les organisations patronales ne sont pas tombés d’accord sur une hausse.

Autre mauvaise nouvelle, les sites collaboratifs tels Airbnb, la location d’appartements ou de chambres touristiques entre particuliers, ou Carfully, la location de voiture de particuliers en Guadeloupe et Martinique, devront, à partir de ce vendredi, envoyer un état annuel des revenus. A charge pour les propriétaires de les déclarer aux services fiscaux.

Bonne nouvelle pour les fonctionnaires après plus de 6 ans de gel, le gouvernement a consenti un coup de pouce de 1,2%. La première tranche de 0,6% prend effet ce vendredi. La seconde en févier prochain.
Le compte pénibilité rentre aussi en fonction, mais le gouvernement devra faire avec la mécontentement des patrons sur ce point. La loi santé rentre aussi en vigueur pour les personnes à 100%, le tiers payant généralisé sera applicable en attendant un généralisation à tous les assurés dans quelques mois.

Notez qu’à partir de ce vendredi votre commerçant n’a plus le droit de vous proposer de sacs plastiques à usage unique aux caisses.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live