publicité

1er mai en Guadeloupe : politique, histoire et lutte ouvrière

Le premier mai, jour de mobilisation syndicale pour la fête du travail. 11 syndicats se sont donnés rendez-vous aujourd’hui à Pointe-à-Pitre pour défiler.

© Rodrigue Lami
© Rodrigue Lami
  • Alex Robin, Rodrigue Lami et Olivier Lancien
  • Publié le
Nous sommes le 1er mai c’est la fête du travail… Jour férié et chômé, et cette année les organisations syndicales se sont réunies à Pointe-à-Pitre pour un défilé de revendications. 11 syndicats ont appelé à ce rassemblement du 1er mai.  
 

Ils étaient nombreux, dans les rues de Pointe-à-Pitre, très tôt, ce matin, répondant à l'appel des syndicats, pour cette journée internationale du travail. En plus des ouvriers, salariés, des membres des Insoumis, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon.
Ambiance 1er Mai
Cédric Geolier, CFDT
Participants 1er mai

Dans les rangs de ce défilé pointois, des enseignants, venus dénoncer les conditions de travail de nombreux personnels de l'éducation. 
Pour Eddy Ségur, le secrétaire général de la fédération syndicale unitaire, la situation dans le milieu de l'éducation est difficile. Ainsi des postes ont été fermés dans le second degré. Selon lui, malgré de jeunes lauréats ayant réussi le concours, ils sont affectés ailleurs, alors qu'il y a une demande en Guadeloupe. 

Avec un hommage tout particulier aux travailleurs réprimés et tués en 1967, il y a 50 ans.
Jean6marie Nomertin, CGTG

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play