publicité

Robert Dieupart part à la retraite

C’est une page de l’histoire de télévision et de radio qui se tourne en Guadeloupe, avec le départ à la retraite de Robert Dieupart. « Wobè », peut maintenant savourer une retraite bien méritée.

Robert Dieupart et sa fille, lors de son pot de départ à Guadeloupe 1ere © CLP
© CLP Robert Dieupart et sa fille, lors de son pot de départ à Guadeloupe 1ere
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le
On connaît tous la voix exceptionnelle de Robert Dieupart . Ces dernières années, elle accompagnait les Guadeloupéens de 14h à 15h, lors de ses « Potré kraché », où il recevait des personnalités avec lesquelles il aimait à décortiquer un sujet à fond. Voilà pour le dernier événement radiophonique de celui que tout le monde appelle « Wobè ». Mais sa carrière audiovisuelle a commencé bien avant.


La culture avant tout

Une carrière entamée en 1976, au moment de l’ORTF. « Wobè » a connu ensuite FR3 Guadeloupe, RFO Guadeloupe et enfin, Guadeloupe 1ere. Une traversée audiovisuelle pleine de rencontres, d’entretiens, toujours riches. Télévision, radio, Robert Dieupart a exercé dans les deux media, avec sa connaissance profonde d’une culture créole qu’il est toujours prêt à valoriser.


Créole et créoles

La particularité de « Wobè » ? C’est l’utilisation quasi-systématique du créole. Faire de l’outil linguistique le vecteur premier d’une communication intergénérationnelle, mais aussi interrégionale. « Wobè » effectue ses entretiens  en créole guadeloupéen. Ses invités peuvent répondre dans la même langue, mais aussi, en créole haïtien, martiniquais, guyanais… Au final, un bouquet de langue explose au micro de celui qui s’attache à mieux connaître et à mieux faire connaître l’Autre.


Bonne retraite !

L’émotion était au rendez-vous à la station de Guadeloupe 1ere, lors de la toute dernière de « Potré Kraché ». « Wobè », avec son sourire-charmeur, regarde le micro, regarde ceux qui sont présents autour de lui. Pas de nostalgie, juste l’immense sourire et le regard très doux de celui qui commence une nouvelle vie. Robert, tu vas nous manquer !

 

Un "Zey" es-spécial !

Vous pouvez écouter l'émission "Zey" spéciale "Wobè", avec des invités et avec... Wobè lui-même. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play