Des cambrioleurs "amateurs" d'art

société
Musée l'herminier
l'entrée du musée l'herminier ©clp
Décidément, les faits divers ne manquent pas à Pointe-à-Pitre. Cette fois, il s’agit d’un vol, commis en plein cœur du centre ville, au Musée L’Herminier où, après effraction, 12 toiles ont été volées.

12 toiles volées

Cette fois-ci, il s’agit d’art. Le butin n’a pas d’estimation formelle, quant à la somme qu’il représenterait, mais il a une valeur symbolique forte. Le Musée L’Herminier a été volé. 12 toiles au total ont disparu de l’exposition mise en place. Il s’agit de toiles de peintres amateurs, 11 Guadeloupéens et 1 Haïtien. Cette exposition a été mise en place dans l’espace ouvert à tous, où le plus grand nombre peut exposer. C’est un peu l’idée des artistes qui ont choisi de s’investir dans cet espace chargé d’histoire.


Pointe-à-Pitre et les « amateurs » d’art

Alors que, quelques rues plus loin, la statue cassée de Vélo attend qu’on la répare, les voleurs du Musée L’Herminier, font clairement savoir leur attachement à l’art. Mais peut-on raisonnablement lier les deux affaires, celle de la statue et celle du Musée ? De nombreuses interrogations restent sans réponse pour le moment : s’agit-il de vandalisme pur ? A-t-on à faire à un règlement de comptes ? Les voleurs du Musée pensaient-ils voler des toiles de maître et les monnayer ? Une enquête est en cours, elle livrera peut-être ses secrets.