La fermeture programmée du restaurant « An ba vout la »

société
restaurant an ba vout la
Le restaurant An ba vout la à Vieux-Fort doit fermer ses portes au plus tard le 2 avril, parce qu'il est situé sur une zone à risque. Le propriétaire n'entend pas en rester là. 
Les habitués s’en plaignent, le restaurant An ba vout la, à Vieux-Fort doit fermer ses portes : il est placé sur une zone à risques.
C’est une décision de l’ONF : il faut quitter les lieux, partir, aller ailleurs, parce que le site n’est pas sécurisé. La notification qu’a reçu le gérant du restaurant An ba vout la est implacable : placé sur une zone à risque, l’édifice doit être fermé au plus tard le 2 avril. 


40 ans d'existence

Cela fait 40 ans que l'édifice existe. Le restaurant emploie aujourd'hui 6 personnes qui risquent d'être au chômage, si la fermeture était prononcée. Alors, le propriétaire manifeste, il est entouré de ses clients qui protestent aussi contre la décision de fermeture. Pour le propriétaire, "il y a une décision politique derrière tout cela". Et d'ajouter : "je suis sûr qu'on m'en veut". Il est à la tête d'An ba vout la depuis 12 ans et affirme que toutes les précautions ont été prises pour limiter les dégâts. 
Regardez le reportage de Christelle Théophile et de Mickaël Bastide : 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live