guadeloupe
info locale

Insécurité : bilan catastrophique ce week-end

sécurité
pompiers .jpeg
©catherine le pelletier
Malgré le déploiement des forces de l’ordre, la situation insécuritaire de la Guadeloupe continue à se développer. Ce week-end est encore marqué par des fusillades. Bilan : 1 mort et 5 blessés.

Samedi soir endeuillé

Les fusillades ont eu lieu au Gosier et aux Abymes, ce week-end. Samedi soir, c’est le choc avec cet épisode qui  ressemble à un règlement de compte, lorsqu’une voiture s’arrête au niveau d’une autre. De la première, des coups de feu sont tirés vers la seconde. Un tout jeune homme, à peine majeur est touché mortellement au thorax. Les secours, arrivés sur place au plus tôt, n'ont pas pu sauver la victime. 


Mare-Gaillard

Déjà, vendredi soir, une autre fusillade a eu lieu. Cette fois, c’est une jeune fille de 17 ans et un jeune homme d’une trentaine d’années qui sont sérieusement touchés.  On ne connaît pas encore les raisons de ces coups de feu sporadiques.


Samedi matin, Grand-Baie, Gosier

Samedi matin, une scène surréaliste a eu lieu à Grand-Baie, au Gosier, lorsque deux individus proposent à une cliente d'une boulangerie de prendre tout le pain des mains d'un livreur, ils s'apprêtaient probablement à braquer le commerce pour s'emparer de la caisse. La cliente refuse et les voyous lui tirent simplement dessus avant de partir. 

Chauvel

Enfin, la ville des Abymes n’est pas épargnée par cette violence qui semble devenir chronique, avec  une nouvelle fusillade enregistrée samedi soir. Le bilan fait état de 2 victimes sérieusement touchées.


Et les enquêtes ?

Le déploiement ostensible des forces de l’ordre qui se voulait dissuasif ne remplit manifestement pas sa mission. Le triste constat du nombre toujours plus important de tirs par arme à feu, d’agressions et autres méfaits laisse très interrogateur sur  les méthodes de répression du banditisme en Guadeloupe.

Sebastien Gilles sur l'insésurité



Publicité