Vie chère: l'offre de magasins partenaires du bouclier qualité-prix s'élargit

économie
supermarché course
©cc-by louis vandeskelde
65 magasins supplémentaires vont proposer le bouclier qualité-prix aux consommateurs guadeloupéens. Une bonne chose pour les partenaires économiques mais "une mascarade" pour le LKP.

 65 commerces de plus  

Désormais, ils ne seront plus 14, mais 81 commerces offrant  le Bouclier Qualité Prix (BQP). La Préfète de région Marcelle Pierrot  a signé mercredi après-midi,  deux conventions  avec différents gérants discounters et hard-discounters du département.
A la différence de la première convention signée le 1er mars dernier, ce nouvel accord concerne 65 enseignes commerciales de moins de 800m2 . Autre distinction, ces magasins proposeront aux consommateurs,  une liste  entre 20 et 60 produits, soit une offre plus réduite par rapport à la première liste de 100 produits.
Pour la Préfète, c’est un nouveau pas  dans la mise en place du dispositif mais le prochain objectif est d’améliorer le bouclier qualité-prix  en  intégrant des zones pour l’instant écartés (comme les dépendances de l’archipel) et  en incluant des produits locaux.

Marcelle Pierrot, la Préfète de Guadeloupe à propos du dispositif

bouclier qualité prix


 Ces nouvelles conventions entrent dans le cadre de la loi du 20 novembre 2012 relative à la régulation économique  outre-mer, communément  appelée loi Lurel.

« Un écran de fumée »

Pour Elie Domota, leader du collectif LKP, cette convention n’est rien d’autre  qu’un « écran de fumée ». Le syndicat dénonce même une « propagande sur le bouclier qualité-prix »  car les véritables points permettant une baisse réelle des prix n’ont pas été discutés. C’est le cas notamment des marges des importateurs et distributeurs.
Réaction d'Elie Domota, leader du LKP sur la signature de cette convention

domota bouclier qualité prix


 Cette convention intervient au lendemain du jour où l’Insee a publié les chiffres de l’inflation du mois de juin. L’institut statistique constate une inflation de 0,1%.  Une hausse qui touche particulièrement  les produits de l’alimentation et les produits manufacturés. De juin 2012 à juin 2013, l’inflation est restée constante à 1%.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live