Une femme à la tête des patrons

économie
montantin présidente
©by UDE-MEDEF
Michèle Montantin est la nouvelle présidente du Medef. Elle succède à Willy Angèle. C'est la première femme à prendre la direction du syndicat patronal.

Des lettres aux chiffres

Agée de 70 ans, Michèle Montantin a un parcours riche.Pourtant, le monde de l’entreprise n’est pas son premier choix. C’est avant tout une littéraire. Elle va d’abord entamer une formation théâtrale à Aix-en-Provence puis à Nancy vers la fin des années 1960. Au cours des années 1980, elle dirigera le Centre d’Action Culturelle  de la Guadeloupe. Durant son mandat, elle organisera les « Rencontres Caribéennes de Théâtre. En 1986, elle instaure également un  concours de nouvelles, « Ecriture d’Iles ».
Depuis 1989, elle donne un nouvel élan à la culture guadeloupéenne en mettant en place divers manifestations dans les différents registres  du théâtre, de la danse,  et des expositions. Elle se mettra ensuite à l’écriture. Elle recevra le prix Beaumarchais pour sa première œuvre «  Vie et Mort de Vaval ». Dans la foulée, deux autres pièces de théâtre verront le jour. Dibidambam racontant la vie et l’œuvre  d’un peintre « fou » et  le Chemin des Petites Abymes retraçant l’histoire d’une jeune fille métisse en quête d’identité. Elle a également contribué à la création de l’association « Livre en l’Ile » et du Salon du Livre dans le département.
C’est en 1993, que le monde économique fait appel à ses services. Elle est sollicitée pour  diriger une société de services aux entreprises. Actuellement, elle est la présidente et directrice général de la SA CEI BA.Il faut aussi ajouter la casquette de Présidente de l ’Union Maritime et Portuaire de Guadeloupe. Toutefois, Michèle Montantin reste très impliquée dans le monde culturel. Elle préside le Comité d'Experts pour le Théâtre au sein la DRAC (la Direction Régionale des Affaires Culturelles)

Ses priorités d'action

Michèle  Montantin  vient d’être élue présidente de l’UDE-Medef (Union des entreprises du mouvement des entreprises de France). Elle devient la première femme qui dirige le syndicat patronal. Elle succède ainsi à Willy Angèle. Durant les deux ans de mandature, Michèle Montantin s’attachera à « déshabiller la dette sociale ».
Michèle  Montantin confie à Chantal Horn ses priorités durant son mandat.

montantin



Les Outre-mer en continu
Accéder au live