publicité

Des blocages mouvants sur le réseau routier depuis ce matin

Si la méthode fait débat, les transporteurs ont pourtant décidé de bloquer le réseau routier depuis ce matin pour protester contre les méthodes d'attribution des lignes par le conseil général. Des barrages mobiles se déplacent sur les routes de Guadeloupe et perturbent le trafic.

Manif sur route des transporteurs © catherine le pelletier
© catherine le pelletier Manif sur route des transporteurs
  • Nicolas Ledain
  • Publié le

Une mobilisation mouvante

Depuis ce matin, la circulation est fortement perturbé sur le réseau routier guadeloupéen, ceci suite à une grève des transporteurs. Les messages affluent donc sur les réseaux sociaux pour protester contre ces blocages et pour indiquer les différents barrages qui s’érigent sur nos routes. Ci-dessous certains tweets envoyés par des internautes :

 

 

Successivement des ronds-points de Capesterre, de Baillif, de Vieux-Habitants puis de Baie-Mahault, Pointe-à-Pitre et les Abymes ont été bloqués par les transporteurs scolaires et de passagers. Des barrages mouvants et filtrants qui ont également été constatés au Moule et à Morne à l’eau. À la mi-journée, les blocages mobiles se poursuivent. Selon le site de trafikera, ils se concentraient essentiellement dans la région pointoise, à Basse-Terre et à Jarry.

Protestations en chaîne contre les collectivités

Les transporteurs ont décidé de lancer ce mouvement vendredi à l’issue d’une assemblée générale. Ils protestent contre le conseil général et plus particulièrement contre les conditions d’attributions des lignes aux opérateurs du réseau en Guadeloupe. Une grogne patronale qui pourrait s’intensifier demain avec les entrepreneurs, transporteurs et travailleurs du BTP. Ces professionnels ont en effet annoncé une mobilisation pour ce mardi suite à des retards de paiements par les collectivités. 
1 380 560 247

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play