Grève des auto-écoles : un accord a été trouvé

sécurité routière
j'ai mon permis .jpeg
©cc-by-sa nina.j.g

Les cours, les examens reprennent, un accord a été trouvé dans le conflit qui opposait les auto-écoles aux autorités.  

Pas de poursuites

Les entreprises ont obtenu gain de cause : il n'y aura pas de poursuites pour celles qui n'ont pas (encore) acquitté leurs dettes sociales et fiscales. Par ailleurs, les charges patronales seront étalées. En revanche, les charges salariales devront être payées de suite.


Apaisement

Les patrons des auto-écoles ont tenu réunion avec le directeur de la DEAL, qui, dans un souci d'apaisement, a promis que les dossiers de demande de passage de permis seront examinés plus rapidement qu'ils ne le sont à l'heure actuelle. Car il est vrai que les délais pratiqués en Guadeloupe pénalisent non seulement les auto-écoles qui voient ainsi leur volume de cours diminuer, mais aussi les candidats qui doivent attendre plusieurs mois avant d'obtenir une place pour l'examen.
Cet accord entre la DEAL et les auto-écoles est intervenu dans la soirée de mardi, alors que le centre d'examen du Raizet était bloqué depuis le matin.