Manuel Valls : le mal-aimé ?

politique
Manuel Valls .jpeg
Manuel Valls ©cc-by-sa Fondapol- Fondation pour l'innovation politique

En France hexagonale, il est dit que Manuel Valls est le ministre préféré des Français. Mais depuis l'histoire "Léonarda", est-ce encore le cas ? En Guadeloupe, le Ministre de l'intérieur arrive avec un fort handicap : la violence qu'il n'arrive pas à juguler.

Visite repousée

Ainsi, Manuel Valls est aujourd'hui en Guadeloupe. Après avoir repoussé sa venue, il aura fini par arriver, dans un climat particulièrement tendu où la politique qu'il met en œuvre rencontre un échec cuisant face à la violence qui émaille notre quotidien.
Les chiffres sont têtus. Malgré toutes les déclarations de bonnes intentions, rien ne guéri le pays du mal dont il souffre actuellement : l'augmentation, toujours et toujours, du nombre d'homicides, d'agressions, de vols, de viols... La violence apparaît comme un élément avec lequel il faut désormais vivre dans l'Archipel. Le phénomène, longtemps tu, est maintenant relayé au plan national par différents media qui, au grand dam des professionnels du tourisme, pointent les dysfonctionnements quotidiens : +72% d'homicides en une année, il y a de quoi s'interroger...


L'échec 

La Guadeloupe souffre depuis longtemps déjà, d'un manque d'effectifs de forces de l'ordre, systématiquement dénoncé par les syndicats de policiers qui en appellent au bon sens gouvernemental. Le pays est en proie à une flambée de violence, exacerbée pratiquement chaque jour, pour un oui, pour un non. Ici l'échec de la sécurité est cuisant et le sentiment d'être en danger accompagne désormais bon nombre de personnes dans tout l'Archipel.


En direct sur Guadeloupe1ere

Manuel Valls s'adressera aujourd'hui aux Guadeloupéens qu'il tentera de rassurer, mais il a déjà prévenu qu'il « n'arrive pas avec une baguette magique ». A 17h30, il interviendra au Commissariat central de Pointe-à-Pitre/Abymes, il devra alors aller plus loin qu'une déclaration symbolique pour convaincre.
Vous pourrez suivre cette intervention en direct avec Guadeloupe 1ere, en radio, en télé et sur votre site internet.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live