TAUBIRA / LE PEN : bras de fer sur fond de propos outrageants

politique
Christiane TAUBIRA / Marine Le Pen
©AFP/FRANCOIS GUILLOT & HALEY/SIPA
Christiane TAUBIRA comparée à un singe, le Front National taxé de parti mortellement dangereux... Le ton monte entre la Garde des Sceaux et le leader du FN. Aujourd’hui c’est Marine LE PEN qui demande des excuses à celle qui a été insultée par une frontiste, la semaine dernière.

TAUBIRA remontée

Restée muette dans un premier temps, la Ministre de la Justice a finalement réagi, durant le week-end, à l’insulte d’Anne-Sophie LECLERE.
 
Pour rappel, cette candidate FN aux municipales, à Rethel, dans les Ardennes, a comparé Christiane TAUBIRA à un singe ; d’abord via un photo-montage partagé sur sa page Facebook, puis verbalement, dans l’émission « Envoyé Spécial » diffusé sur France 2, jeudi 17 octobre. A la télévision, donc, la jeune frontiste a notamment traité la Garde des Sceaux de « sauvage ».
En réaction, le Front National, qui veut lisser son image, a aussitôt suspendu la candidature de l’auteure de ce dérapage.
 
C’est lors de sa visite dans la Drôme que Christiane TAUBIRA a répondu. Selon elle, le FN aura beau chercher à dissimuler ses véritables principes, le comportement d’Anne-Sophie LECLERE n’est que la traduction de la pensée fondamentale de ce parti ; une pensée dite « mortifère et meurtrière ». Ses  propos ont été recueillis par nos confrères de France Bleu Drôme Ardèche. Voici un extrait de cette interview :

Christiane TAUBIRA, contre le FN


LE PEN offusquée

 
Cette fois encore, la réaction de Marine LE PEN ne s’est pas faite attendre. Invitée de « Télé Matin », sur France 2, ce lundi 21 octobre, la présidente du Front National crie au dérapage et demande des excuses publiques à la Garde des Sceaux. Ecoutez cet extrait de l’entrevue :

Marine Le PEN, contre TAUBIRA


Dans un communiqué, le Front National a annoncé, ce dimanche, qu'il engagerait une procédure judiciaire contre Christiane TAUBIRA.

Escalade dans un conflit stérile

 
En marge de ces échanges un nouveau photo-montage, du même acabit que celui qui comparait Christiane TAUBIRA à un singe, a été diffusé via les réseaux sociaux. Cette fois-ci, c’est Anne-Sophie LECLERE, par qui le scandale est arrivé, qui est, sans équivoque, comparée à un cochon.