guadeloupe
info locale

Young Chang impliqué dans un trafic de stupéfiants ?

faits divers
Young Chang MC
©Young Chang Mc - image du clip officiel « Pliss Vitamine »
Les faits reprochés au chanteur guadeloupéen sont finalement bien plus graves que ce dont il a été question dans un premier temps (cf notre article d’hier). Young Chang est soupçonné d’avoir pris part à une expédition punitive en lien avec une affaire de trafic de stupéfiants.
Ce sont trois guadeloupéens, dont Yoni SAMA – plus connu sous son nom d’artiste « Young Chang » -, son agent et un comparse, qui sont actuellement incarcérés à Nancy, en Lorraine.
Les trois hommes ont été mis en examen pour séquestration et tentative de meurtre (comme nous l’indiquions hier), mais aussi pour enlèvement, actes de torture, de barbarie et tentative d’extorsion.
Par ailleurs, contrairement à ce qui a été communiqué dans un premier temps, ce n’est pas pour récupérer son cachet après une prestation que le chanteur de reggae-dancehall aurait pris part à une expédition punitive. Les faits sont bien plus graves.
 

Young Chang lié à un trafic de drogue

Il est question de faits liés à un trafic de stupéfiants.
Tout a commencé lorsque qu’une mule a été interpellée à l’aéroport « Martinique - Aimé CESAIRE » avec, sur elle, du cannabis. La jeune femme cherchait à rejoindre l’Hexagone. Elle a été laissée libre, sous contrôle judiciaire.
Sans nouvelle d’elle, les trois contrevenants qui l’auraient engagée, selon les soupçons des enquêteurs, auraient kidnappé un de ses amis dans la banlieue de Nancy. Il l’aurait séquestré, torturé et violé.
C’est ainsi qu’ils auraient pu remettre la main sur la jeune mule pour l’enlever et la frapper à son tour.
Enfin, toujours dans le but de retrouver leur drogue où la valeur pécuniaire correspondante, ils se seraient rendus chez un proche des deux victimes lourdement armés. Sur place ils pensaient trouver du cannabis. Des balles de fusil à pompe ont été tirées et les agresseurs ont pris la fuite laissant l’occasion à la jeune femme de s’évader.
 

L’enquête et l’instruction

Il aura fallu le concours de policiers de Guadeloupe, de Martinique et de Nancy pour identifier les présumés coupables, dont des traces ADN ont été prélevées.
Young Chang et ses acolytes ont été interpellés quinze jours après les faits, le 15 octobre dernier.
Si les chefs d’inculpation sont retenus contre eux, les trois hommes pourraient passer de longues années derrière les barreaux.
L’affaire est instruite par la jeune juge Carole Mazzacavallo, âgée de 32 ans, qui privilégie la discrétion autour de ce dossier.
 

Déjà défavorablement connu des forces de l’ordre

Pour rappel, Young Chang MC avait déjà fait parler de lui en Guadeloupe. En effet, en août 2012, le chanteur, originaire d’Anse-Bertrand et petit frère des membres du duo « David et Corinne », était impliqué dans des faits de violence avec arme.