publicité

Marie-José Pérec est marathonienne

La guadeloupéenne a terminé hier les 42,195 km du marathon de New-York en moins de 5h. Elle courait pour une oeuvre caritative.

© STAN HONDA / AFP
© STAN HONDA / AFP
  • Nicolas Ledain
  • Publié le
La "gazelle" a encore les jambes. A 45 ans, Marie-José Pérec est passée du sprint à la longue distance hier, elle a terminé le marathon de New-York en 4h 51min et 52 secondes. Il n'y a pas eu de victoire pour la triple championne olympique, qui termine à près de deux heures et demi de la première femme, la kényane Priscah Jeptoo, mais la guadeloupéenne ne courrait pas après le succès dans la grosse pomme.

Un marathon pour la bonne cause

Marie-José Pérec avait choisi de courir pour une association humanitaire qui oeuvre en faveur d'Haïti lors de ce marathon. Peace and sport récolte des fonds pour offrir des équipements sportifs aux enfants de l'île. La "gazelle" s'était dite fière, en tant que guadeloupéenne, de faire cette course pour soutenir ses voisins haïtiens. Elle avait ajouté que c'était sans doute cela qui l'aiderait à tenir jusqu'au bout des 42,195 km.

Du plaisir et des encouragements

Au delà de la bonne cause, la championne olympique de Barcelone et Atlanta a apprécié l'ambiance de cette course mythique. Le quotidien sportif L'Equipe a publié ce matin ses premiers mots à l'issue de son marathon : "c'était fou. C'est quelque chose à vivre. Même aux Jeux Olympiques, finalement, il n' y a pas ça. Il y avait de la musique cubaine, américaine... Des ouvriers, des orchestres, des gens te tapent dans la main, d'autres t'appellent, te font des clins d'oeil.Tout est positif. Et quand c'est comme ça, tu ne peux pas t'arrêter de courir". La guadeloupéenne a aussi été largement encouragée par la communauté française installée à New-York qui s'était déplacé pour assister à ce marathon.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play