publicité

Carnaval 2014 : i pati

C’est parti et bien parti pour le Carnaval 2014, avec les premiers défilés dans les rues de Basse-Terre et de Pointe-à-Pitre. Au total, 8 semaines de fête jusqu’au fatal mercredi des cendres.

Les conques à lambis, véritables instruments du carnaval © catherine le pelletier
© catherine le pelletier Les conques à lambis, véritables instruments du carnaval
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le

Trop tard

Les « Mas » ont été présentés dans un premier dékatman samedi : il s’agissait de se mettre en jambes, avant la toute première sortie en nombre dimanche. Premier constat : les groupes sortent de plus en plus tard, au grand damn du public, posté au coins stratégiques des rues pour ne rien louper du spectacle. Certains étaient là depuis 15h30, pour bénéficier d’un bon point de vue, d’autres sont arrivés vers 16h00, à l’heure généralement admise pour sortir les enfants. Tous ont du attendre bien longtemps, plusieurs heures, pour voir se profiler les premiers « Mas » qui ont bien eu du mal à se mettre en mouvement.
©


Mas a rannyon

Au total, une vingtaine de groupes a fait le spectacle à Pointe-à-Pitre, tandis qu’à Basse-Terre, Voukoum, en maître des lieux et après son dékatman de samedi au Cours Nolivos, a exhibé ses premiers mas : « mas a ranyon », les haillons fabriqués par chacun selon une technique toute particulière.
© guadeloupe1ere
© guadeloupe1ere
Regardez le reportage de Yasmina Yacou et de Ronhy Malety, sur la préparation d'un groupe : Double face : 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play