guadeloupe
info locale

Proxénétisme à Marie-Galante, l'heure du verdict

justice
cart de marie-galante
Marie-Galante ©maps
En septembre 2013 une affaire de proxénétisme hôtelier avait fait scandale sur la grande galette. 3 personnes avaient été interpellées peu après la rentrée. Le tribunal a rendu son délibéré.
Jugés mi-décembre, par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, les 3 prévenus connaissent désormais leur peine.
Ils sont condamnés à 18 mois d'emprisonnement et 1 000 euros d'amende pour le principal mis en cause, Pascal Birhus. Il était le gérant de fait de la villa où les prostituées exerçaient.
Le propriétaire de la villa, Adrian Diaconescu, qui vit en métropole, a été condamné à 3 mois d'emprisonnement avec sursis.
Enfin Gilbert Onestas, l'autre hôtelier, a été condamné à 8 mois avec sursis et 800 euros d'amende. Il avait loué des chambres à plusieurs prostituées.
Publicité