publicité

Plan chlordécone 3

La visite hier des Directeurs de la Santé et des Outremers était essentiellement tournée vers la situation épidémiologique du département par rapport au chikungunya. Toutefois, elle fut également l’occasion de revenir sur le troisième plan chlordécone, à venir.

© DR
© DR
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le
Si le chikungunya fait son apparition dans la zone caraïbes depuis quelques mois, il est un autre mal, moins visible mais ô combien ravageur qui sévit dans les départements français d’Amérique depuis de très nombreuses années: le chlordécone.
Longtemps passé sous silence, ses effets sont catastrophiques sur la population. Si le lien de causalité avec le cancer, notamment de la prostate, est depuis un certain temps reconnu, plus récemment une étude a démontré que l’exposition à la molécule avait également une influence sur les grossesses et qu’elle favorisait les naissances prématurées.
Un mal qu’il convient donc de continuer à combattre. Oui, mais comment ? Thomas Degos, le Directeur Général des Outremers s’est exprimé hier sur le troisième « plan chlordécone » qui sera bientôt mis en place.
Ecoutez le :

Thomas Degos Directeur Général des Outremers


(propos recueillis par Pascal Pétrine)
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play