publicité

Comment gérer le départ des renforts de sécurité de Pointe-à-Pitre ?

L'escadron de 74 forces de l'ordre, affecté à la Zone de Sécurité Prioritaire Pointe-à-Pitre est parti. Un nouveau climat d'insécurité règne t-il ? Pas si sûr. 

© Guadeloupe 1ère
© Guadeloupe 1ère
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le

Mission terminée

Le dispositif de renfort de sécurité avait été annoncé dès la visite de Jean-Marc Ayrault en Guadeloupe. Il a été fonctionnel jusqu'à hier : la mission de l'escadron de 74 gendarmes dans la Zone de Sécurité Prioritaire est terminée, les renforts sont repartis, leur mission achevée.


13 policiers

Alors que les commerçants de Pointe-à-Pitre soulignaient leur sentiment d'une plus grande sécurité, tout est-il à reprendre à zéro ? Pas exactement, car un nouveau dispositif entre en action, avec 13 policiers... Mais cela ne semble par rassurer les Pointois, malgré la présentation que leur maire, Jacques Bangou a tenu à leur faire. Pour rappel, Pointe-à-Pitre et les Abymes ont été placé en zone de sécurité prioritaire (ZSP), du fait des agressions à répétitions qui y étaient perpétrées. 
Par ailleurs, 

Regardez le reportage d'Eric Rayapin, Philip Grenié

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play