publicité

Festival terre de blues, le léwoz

Comme chaque année c'est par un léwoz que commence le weekend musical à Marie- Galante. Hier c'est Wozan Monza qui en était le maestro. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes. La chaleur humaine était au rendez vous.

Wozan Monza lors du traditionnel léwoz du festival, le vendredi soir. © J.B.
© J.B. Wozan Monza lors du traditionnel léwoz du festival, le vendredi soir.
  • Julien Babel
  • Publié le
Environ quatre cent personnes rassemblées sur la place du village caraïbe ont pu apprécier le son du Ka et parfois même donner de la voix pour prendre pleinement part à la prestation de l'artiste. Un "léwoz de la fraternité" avec d'autres figures de ce pan de notre patrimoine culturel.


Ambiance

Après des débuts un peu timide, le public s'est laissé emballer.
Il était très tard lorsque que le Ka s’est arrêté.
Retrouvez cette première soirée de musique à Marie Galante avec Christelle Martial :

Christelle Martial enrobé léwoz du vendredi


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play