Qualité de l’air : attention, nous sommes en alerte rouge

environnement
ciel de guadeloupe
vigilance jaune ©catherine le pelletier
Hier, la préfecture informait que le seuil d’alerte relatif aux particules fines contenues dans l’air avait été dépassé. Une observation faite par l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe, GWADAIR.

Niveau d’alerte rouge vendredi

Cette pollution est provoquée par d’importantes brumes de sables en provenance du Sahara, associées à une pollution par les carburants.
La vigilance est donc de rigueur, surtout pour les personnes fragiles pouvant souffrir d’irritation des voies respiratoires.

Recommandations de la préfecture

  • Eviter les activités physiques et sportives intenses.
  • Respecter toutes mesures de bon sens susceptibles de limiter les efforts physiques non indispensables
  • Eviter de polluer l’air par toutes opérations de brûlage à l’air libre.
  • Privilégier le covoiturage et d’adopter une conduite économique
  • Se tenir régulièrement informé sur l’évolution de ce phénomène naturel
Les activités physiques légères et les sorties à l'extérieur ne sont pas déconseillées.