Le Docteur Jacques Salin est décédé

santé
visuel Guadeloupe1ère
©Guadeloupe1ère
La nouvelle est tombée ce midi. Jacques Salin est mort. C’était l’un des bâtisseurs de la médecine hospitalière en Guadeloupe. Il a été au cœur notamment du service de réanimation du Centre Hospitalier Universitaire, ou encore du projet de reconstruction de l’hôpital.
Jacques Salin s’est inlassablement battu au service de la santé et des malades.
Peu après l’annonce de la nouvelle de son décès, de nombreux acteurs du monde médical dans le département ont fait son éloge.

« Il faisait partie de la famille des bâtisseurs du CHU de Guadeloupe ».


Au service des autres

Le Docteur Roger Chout, coordonateur régional de la greffe en Guadeloupe, l’a décrit comme « généreux » et « disponible » vis-à-vis des malades. Pour lui, Jacques Salin était une figure incontournable de la santé dans le département :

« dès qu’ils s’agissait de la santé de quelqu’un qui arrivait à l’hôpital, pour lui il fallait à tout prix, tout faire, à tout moment, à toute heure, pour sauver cette personne ».


Ancien chef du service de réanimation il a également été président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du CHU. 

Une « maison », pas juste un bâtiment

Roger Chout rappelle également que Jacques Salin s’est inlassablement investi dans le projet du nouveau CHU, avec une vision chaleureuse, dépassant le cadre de la construction. Il voyait l’entité non pas comme un simple « bâtiment », mais vraiment comme une véritable « maison » pour chacun des malades guadeloupéens.
Il succombe le vendredi 17 octobre 2014, des suites d’une longue maladie. Il avait 64 ans.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live