Mise en examen de l'auteur présumé des propos racistes

faits divers
Faits divers (visuel 660 px)
©Google map
Du nouveau dans cette affaire d'injures racistes qui s'est produite mercredi à Rivière Sens, l'auteur présumé de ces propos a été mis en examen par la justice et devrait comparaître en avril devant le tribunal correctionnel de Basse-Terre
La justice n'a pas tardé à entrer en scène dans l'affaire des injures racistes de Rivière sens. L'Auteur présumé, un Bouillantais de 31 ans, a été placé en garde à vue vendredi. Présenté samedi matin devant le Parquet de Basse-Terre il a été mis en examen pour injures racistes et dégradations. Laissé en liberté, il est d'ores et déjà convoqué devant le tribunal correctionnel de Basse-Terre le mois prochain.
Cette affaire d'agression verbale raciste a fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours. Mercredi, à l'heure du déjeuner, dans un restaurant à Rivière-Sens, à Basse-Terre, un jeune artisan aurait subi des insultes racistes d'un autre jeune homme, devant plusieurs témoins.
L'un d'entre eux, choqué, a décidé de raconter ce qu'il a vu, mais surtout entendu. Il s'agit de Harry Nirelep, avocat au barreau de Basse-Terre, interrogé par Yasmina Yacou.

ITW Nirelep

Harry Nirelep entend saisir des organisations contre le racisme, dans les prochains jours. La victime, elle aussi, a porté plainte. 

ITW Nirelep 2

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live