Le nouveau visage de la maternelle

éducation
Classe de Maternelle
©Académie de Guadeloupe
Les projecteurs de la rentrée ne seront pas uniquement sur les collèges où la réforme se poursuit. La Maternelle est elle aussi à l’ordre du jour des nouveautés de cette année scolaire.
Enseignants et élèves se retrouveront dans une semaine pour mettre en œuvre les nouveaux programmes voulus par le ministère de l’Education Nationale et largement débattus par les syndicats.
Avec une priorité affichée au cœur de cette rénovation des programmes : Favoriser l’épanouissement des élèves en atténuant autant que possible les inégalités entre eux pour leur permettre de mieux aborder les classes élémentaires.
De fait, désormais, la maternelle est un cycle à part entière contrairement à ce qui existait jusqu’alors avec la grande section qui faisait partie d’un cycle formé avec le CP et le CE 1.
On recherchera avant tout à structurer la pensée des enfants en leur permettant de maîtriser le langage mais aussi en recherchant une réelle harmonie entre les activités physiques et l’expression artistique.
Parallèlement, les enseignants auront des objectifs précis dans l’acquisition des savoirs alors que, parallèlement, l’évaluation des élèves aura un but affirmé : Encourager l’élève en l’incitant à se dépasser sans pour autant générer un stress du résultat.
Dans le même temps, l’éducation Nationale souhaite une plus grande participation des parents dans la scolarité de leur enfant. Un objectif qu’il faudra réaliser casuellement. 
Les orientations principales des nouveaux programmes :

• Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions.

• Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique

• Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques 

• Construire les premiers outils pour structurer sa pensée 

• Explorer le monde