publicité

Des langues indiennes qui se parlent en Guadeloupe

La « Conférence Internationale sur les langues de l’Inde dans ses diasporas qui a débuté hier se poursuit aujourd’hui au Mémorial ACTe. Une trentaine de chercheurs et professeurs d’universités sont présents

  • Par François-Joseph Ousselin
  • Publié le , mis à jour le
C'est le Mémorial ACTe qui les accueille à Pointe-à-Pitre.  Ils viennent d’un peu partout, de la Suède, à Trinidad et Tobago en passant bien sûr par l’Inde s’interrogent sur le moyen de promouvoir l’apprentissage du Tamoul au sein des diasporas indiennes et sur la transmission de leurs patrimoines linguistiques ancestraux.
Une conférence qui réunit pendant 3 jours des chercheurs venus de plus d'une dizaine de pays... C'est aussi la première conférence internationale sur les langues de l'Inde dans ses diasporas. Avec un objectif affirmé : Mieux comprendre le processus de construction identitaire et les enjeux culturels tant au niveau local que dans le monde.

Voir le reportage :
LES LANGUES INDIENNES
 Voir aussi l'entretien accordé par le Apassamy Murugaiyan , Professeur de linguistique indienne
ENTRETIEN MURUGAYA
L’entrée à cette conférence est libre et gratuite. Elle se tient jusqu’à demain soir.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play