Les auteurs de la fusillade de la Cour Zamia, sont toujours activement recherchés

Hier matin, vers 6h30, à la sortie d’une soirée, un groupe de jeunes, qui discutaient à l’entrée d’une des ruelles de ce quartier pointois, a été la cible de tirs. Ils provenaient des passagers de deux scooters, qui ont pris la fuite. Trois jeunes ont été blessés, dont deux très grièvement. Ils ont été emmenés au CHU par leurs amis. L’enquête est en cours. L’hypothèse d’un règlement de comptes entre bandes rivales ou entre dealers de drogue fait partie des pistes.
Et cette nouvelle fusillade a provoqué la colère du syndicat Unité SGP Police-FO, qui dénonce un dysfonctionnement lié au manque criant de moyens : il n’y avait que trois agents en service et un seul véhicule pour l’ensemble de la circonscription Pointe-à-Pitre/Abymes/Gosier. Il a donc fallu appeler des fonctionnaires de police au repos et mobiliser, en heures supplémentaires, des gendarmes du peloton affecté sur la ZSP, la Zone de sécurité prioritaire.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live