publicité

journées de la santé: La loi votée le mois dernier améliorera le système de santé en Guadeloupe

Un avenir serein grâce aux outils en développement,  aux mesures mises en place et les chantiers ouverts. Malgré le développement de nouvelles pathologies et le nombre restreint de médecins, le président de la caisse primaire d'assurance maladie se veut rassurant, la santé sera bien prise en charge

Journées de la santé au WTC
Journées de la santé au WTC
  • Ronan Ponnet et Franck Aristide
  • Publié le
La Loi Santé votée le mois dernier et qui sera promulguée dans les prochains jours répond à la problématique du rééquilibrage des moyens de santé en faveur des outremers. La question a été abordée lors des journées de la santé. La Guadeloupe va connaître des améliorations et des modifications de son système de soin  dans le sens positif.
Henri Berthelot est  Président de la Conférence nationale de la Santé, qui regroupe tous les organismes professionnels du monde de la Santé en France et président de la caisse primaire d’assurance Maladie de la Guadeloupe répond à Ronan PONNET

journées de la santé

Entretien Henri Berthelot, président de la conférence nationale de la santé

Sur le même thème

  • santé

    CHU de Pointe-à-Pître/Abymes : Les inquiétantes conclusions

    Une mission d’expertise a été menée, par le cabinet « Indigo » depuis le 24 septembre 2018, pour s’enquérir des conditions de travail, de la santé et de la sécurité des agents, ou encore des conditions d’accueil des patients. Une enquête de terrain qui révèle des informations plutôt inquiétantes…
     

  • santé

    Zika : les avancées de la recherche

    Des chercheurs de Guadeloupe épaulés par d'autres équipes françaises ont publié vendredi dernier une étude qui lève le voile sur les effets à long terme du virus du Zika. Le virus est certes bien connu mais la fréquence d'apparition des complications neurologiques étaient encore un mystère.

  • santé

    « Le service public hospitalier est en danger »

    C’est en tout cas l’un des sentiments qui ressortent du sondage mené par la Fédération Hospitalière de France. 6.000 personnes ont répondu à cette consultation dans l’hexagone mais aussi outre-mer. Le manque de moyens réservés à la santé inqiète en Guadeloupe 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play