publicité

Le confinement du personnel levé à la SIG

  • Franck Aristide
  • Publié le , mis à jour le
Pas radioactif et sans réaction avec les produits chimiques de base. Toutes les analyses ne sont pas terminées mais les premiers résultats sont rassurants. La poudre contenue dans le courrier de menace reçu par la SIG ne présente pas de dangers immédiats...Lors de l'ouverture de la lettre contenant de la poudre, une employée du siège de la société immobilière de Guadeloupe avait été victime d'un malaise. Dépêchés sur place dans la matinée, les pompiers et les forces de l’ordre, pour des questions de sécurité, avaient procédé au confinement du personnel, soit une soixantaine de personnes. Cette procédure de confinement vient d'être levée. Le premier diagnostic a fait état d’une irritation respiratoire de la salariée qui pourrait provenir de l’inhalation de produits lacrymogènes. Elle ne présente aucun signe clinique particulier mais reste en observation, en attendant les résultats définifs des analyses pour évaluer la dangerosité du produit suspect. L'équipe Risque Chimique et Radiologique du Service départemental d’incendie et de secours a en tout cas déjà levé une partie du doute. Tout risque est écarté pour le personnel de la SIG qui n’a pas été en contact direct avec le produit.
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play