guadeloupe
info locale

Une pétition pour sauver l’Ilet Caret

économie
ILET CARET
Sauvegarder l’Ilet Caret. C’est l’objectif d’une pétition lancée par un certain Marvin H. L’auteur souhaite ainsi que des actions soient menées afin de redonner vie à ce lieu paradisiaque situé dans le Grand Cul-de-sac marin qui tend à se fragiliser.
C’est via le site avaaz.org que Marvin H., l’auteur de la pétition a décidé d’alerter les acteurs politiques locaux.
Plaisancier, passionné de la mer, et tout juste diplômé du Capitaine 200, Marvin se rend une à deux fois par mois à l'Ilet Caret. Habitué des lieux, c’est lors d’une sortie entre amis, il ya deux semaines que le déclic a eu lieu.
«  Nous avions constaté que des cocotiers avaient disparu et que des carbets n'étaient plus présents. C'est à ce moment que nous avons réalisé que l'ilet avait perdu énormément de surface de sable et qu'avec le réchauffement climatique, la montée des eaux puis la digue qui servait de protection actuellement quasi détruite, rien ne s'arrangera si les autorités compétentes de la Région n'interviennent pas. », explique t-il.
Pour ses amis et lui, le seul moyen de faire bouger les choses reste donc la pétition avec signatures. Marvin souhaite aujourd’hui des actions concrètes de sauvegarde de ce lieu mythique.
« Ce que j'attends des autorités locales, c'est d'une part la prise de conscience du problème de l'Ilet Caret qui n'est pas un cas isolé… D'autre part j'attends que les autorités locales mènent des actions immédiates et sur le long terme dans un plan de sauvegarde et de protection de l'Ilet Caret en œuvrant avec des solutions innovantes et respectant l'écologie. On peut envisager une nouvelle digue de protection plus résistante face à la houle, un ré-ensablement écologique, la replantation de cocotier, la reconstruction des carbets, la mise en place de bouées d'amarrage pour éviter l'ancrage massif... », propose-t-il.

Et les réactions ne se sont pas faites attendre. Sur les réseaux sociaux, les avis sont partagés :

capture facebook

Quant aux autorités locales…Interpellée par la pétition, la maire de Sainte-Rose, Claudine Bajazet s’est exprimée via sa page facebook:
 

capture facebook claudine bajazet

De son côté, le Conseil Régional a rappelé la mise en place prochainement de brigades bleues. Composées de pêcheurs en voie de reconversion, elles auront pour rôle de patrouiller et surveilles ces espaces sensibles.

L’Ilet Caret fragilisé

Du nom des tortues imbriquées aussi appelées « Karet » ou « Carette » qui y ont fait leur nid, l’Ilet Caret est devenue au fil des ans, un espace fréquenté par de nombreux locaux et touristes. Une surfréquentation qui serait en partie la cause de l’érosion rapide du lieu. Mais ce ne serait pas la seule raison. D’une longueur de 250 mètres de long pour environ 20 mètres de large, ce petit banc de sable blanc disparaît petit à petit en raison notamment de l’attaque des courants et des vagues.

Pour accéder à la pétition :
https://secure.avaaz.org/fr/petition/PRESIDENTS_REGION_DEPARTEMENT_GUADELOUPE_MAIRE_DE_SAINTEROSE_LA_SAUVEGARDE_DE_LILET_CARET/?nubWkkb

Pour aller plus loin :
http://www.ilet-caret.com/caret.html
http://www.arte.tv/guide/fr/046598-000-A/le-sable-enquete-sur-une-disparition


 

Publicité