guadeloupe
info locale

Marisol Touraine à la rencontre des élèves des Abymes

santé
MARISOL TOURAINE ECOLE ABYMES
©L. Théathin
La ministre des Affaires sociales et de la Santé, est arrivée hier soir en Guadeloupe. Au programme: des réunions mais surtout des visites de terrain. Ce matin, après avoir assisté à une réunion du comité de suivi et de coordination du Zika, elle s'est rendue dans une école aux Abymes.

Première étape ce matin de la visite de la ministre de la santé au SDIS. Marisol Touraine y a présidé une réunion du comité de suivi et de coordination du Zika. Des renforts en sécurité civile sont annoncés : 15 pompiers supplémentaires.
La ministre a par ailleurs annoncé une mesure spécifique en faveurs des femmes enceintes par le Zika en Guadeloupe, Martinique et Guyane. Ces futures mamans pourront bénéficier d'échographies supplémentaires remboursées à 100% par la Sécurité Sociale, sans avance de frais. 

La ministre s'est ensuite rendue à l'école Joseph Théodore Faustin II, à Boisripeaux, aux Abymes. Accompagnée du Député-Maire des Abymes, Eric Jalton et du recteur d'Académie, Camille Galap, Marisol Touraine a visité plusieurs classes. L'occasion de présenter "Sapik", un outil numérique intéractif d'éducation à la prévention des pîqures de moustiques auprès des élèves et le programme "écoles Caramboles", pour prévenir le surpoids et l'obésité.
 

MARISOLE TOURAINE ECOLE

 

Sapik : disponible en DVD, cet outil a été élaboré conjointement par le service LAV (lutte antivectorielle) de l’ARS et
la mission académique des sciences 1er degré du Rectorat de Guadeloupe, avec la contribution d’enseignants
ressources, de CANOPE, de médecins et infirmiers scolaires, de l’institut Pasteur.
Conçu de façon ludique, il permet de sensibiliser les enfants d’abord à ce qu’est le moustique vecteur, comment il
se reproduit, où il vit, puis comment on peut lutter contre lui par des actions sur l’environnement proche de la
maison.

Ecoles Caramboles : 20 classes du secteur de Boisripeaux ont bénéficié d’animations pédagogiques menées par
l’IREPS (l’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé) pour sensibiliser les élèves à une bonne
alimentation et à la pratique d’une activité physique régulière. La mise en place d’un comité d’éducation à la santé
et à la citoyenneté favorise également les liaisons école-collège et des événements sont régulièrement organisés
autour de ces thématiques.



Publicité