publicité

Bilan de la visite de Marisol Touraine en Guadeloupe

Marisol TOURAINE s’en est allée vers la Martinique. Après une journée marathon hier chez nous. La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé était presque exclusivement venue parler de la situation, sur place, face au Zika

© N. Fadel
© N. Fadel
  • FJO avec N. Fadel, L. Théatin, L. Guiolet
  • Publié le , mis à jour le
Entre deux actions consacrées à l'action contre la propagation du virus Zika; il aura aussi été question du déficit chronique du CHU (90 Millions d’euro, selon le dernier rapport de l’IGAS).
Une déconvenue qui ne remet pas en question l’engagement de l’Etat, qui compte rester au chevet du centre hospitalier.Après les 40M d’euros injectés l’an dernier, ce sont 20M supplémentaires qui sont en passe d’être alloués à l’établissement de santé en souffrance.
C’est surtout sa confiance, que la Ministre est venue témoigner aux instances du CHU de Guadeloupe. Au total, se sont 180 millions d’euros, qui ont été injectés, depuis 2012. Encore faut-il savoir à quoi vont servir concrètement les 20 millions supplémentaires, tant les urgences sont nombreuses, au regard du récent et accablant rapport de l’IGAS.

Pas de nouveauté ici, puisque ces moyens supplémentaires, avaient été précédemment alloués.
Précision nous a été donnée, par le Directeur du CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes, sur les postes en souffrance, où iront, en priorité, les 20 millions d’euros à venir :
Et, pour la bonne nouvelle, le projet de reconstruction du CHU n’est en rien remis en cause.
Ni sa prise en charge, à 100%, par l’Etat. La Ministre de la Santé l’a affirmé, hier, à l’occasion de sa visite en Guadeloupe : sa « volonté est que l’offre de soin, en Guadeloupe, soit de meilleure qualité et soit au rendez-vous des attentes des Guadeloupéens ».
Ecoutons Marisol TOURAINE, au micro de Nadine FADEL :

Touraine reconstruction CHU

Des moments d’échange, notamment avec les professionnels de santé, où la Ministre s’est montrée très attentive et intéressé,  mais où la montre, s’est régulièrement invitée, pour que les discours soient abrégés.
Une visite trop brève, au final, pour aborder toutes les thématiques de santé, malheureusement d’actualité chez nous : Zika, H1N1, CHU, Cyclotron, Chlordécone… la liste est longue et, force est de constater que Marisol Touraine n’était pas venue pour aborder l’ensemble de ces questions. Mais le H1N1 s’est récemment invité, en Martinique et en Guadeloupe. Cette maladie a même déjà tué : au moins 4 personnes, chez nos voisins et une dans notre archipel. Un nouvel enjeu sanitaire majeur, auquel la population va devoir faire face.
Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé :

Touraine et le H1N1



La prise en charge des patients atteints de Zika, au Chu de la Guadeloupe

Mais il est évident que, ce jeudi, au cours de sa visite en Guadeloupe, la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé a notamment tenu à se rendre compte des dispositifs déployés au CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes, pour faire face au Zika.
Or, les professionnels de santé de l’établissement sont plutôt bien organisés.
Les femmes enceintes trouvent, sur place, un accompagnement et une prise en charge adéquats.
Idem pour les patients atteints du syndrome de Guillain-Barré, qui peut se contracter suite à l’infection par le Zika. Marisol TOURAINE s’en est réjouir. 

voir aussi : Visite de Marisol Touraine
VISITE MARISOL TOURAINE
Voir : Marisol Touraine au CHU de Pointe à Pitre/Abymes
MARISOL TOURAINE AU CHU
Voir aussi :
Entretien avec Marisol Touraine
ENTRETIEN AVEC MARISOL TOURAINE


Sur le même thème

  • santé

    CHU Guadeloupe : Une nouvelle maternité pour 2020

    Après l’incendie du CHU en Novembre 2017, la nouvelle avait déjà été annoncée dans la réorganisation des soins. Un pôle parent-Enfant devait être créé à Palais royal/ l’information vient d’être confirmée par l’Agence Régionale de Santé.
     

  • santé

    CHU de Pointe-à-Pitre : urgences en souffrance

    A l’instar du service parents-enfants du CHU de Pointe-à-Pitre, c’est l’ensemble du service des urgences qui était en grève ce mercredi matin. Dépassés par leurs conditions de travail, les salariés réclament du changement impérativement.

  • santé

    Le pôle "Parents-enfants" du CHU en grève

    Les agents du « pôle parents-enfants » du CHU, autrement dit les services de maternité et pédiatrie, localisés à la Polyclinique des Abymes), sont en grève à compter de ce mardi, à l’appel de l’UTS-UGTG. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play