2ème édition des 300 km contre l'obésité : défi relevé pour Medhi Voitier, en Guadeloupe !

cyclisme
Medhi VOITIER défi cycliste contre l'obésité
Medhi Voitier a fait le tour de la Guadeloupe en un week-end, les 23 et 24 janvier 2021 ©Eddy Golabkan

Il a fait le pari de faire le tour de la Guadeloupe, en un week-end. Et il l'a fait ! Après un premier défi similaire, relevé dans l'Hexagone, en décembre 2020, Medhi Voitier a, à nouveau, enfourché son vélo, pour prouver que l'obésité n'est pas une fatalité.

J'ai 30 ans, je pèse 100 kilos. Avant, je pesais 180 kilos. Ce n'est pas une fatalité d'être obèse ! Tout est possible !

Medhi Voitier

En situation d'obésité, il y a encore quelques mois, Medhi Voitier a tenu à se battre, pour gagner en santé. Un combat qu'il partage volontiers, sur les réseaux sociaux et par l'intermédiaire des médias, afin de sensibiliser le grand public, contre ce fléau du surpoids, qui concerne d'année en année, une plus grande proportion de la population.

Jamais le jeune guadeloupéen ne se serait cru capable, il y a trois ans, alors qu'il pesait 180 kg, de couvrir 300 kilomètres à vélo, en deux jours.
C'est pourtant ce qu'il a fait... à deux reprises !

Deux défis relevés avec panache

Son premier défi remonte à début décembre 2020, lorsqu'il a rallié Paris à Alençon (Orne), dans l'Hexagone.

Idem ce week-end, en Guadeloupe : Medhi Voitier a fait le tour de la Basse-Terre, hier et, ce dimanche 24 janvier 2021, il a achevé son deuxième défi, en Grande-Terre.
Au total, il est resté 10 heures sur son vélo, durant ces deux jours.
Et il avait fier allure, comme en témoignent ces quelques images capturées par Christian Danquin :

©Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère


A ses côtés, il y avait notamment le champion cycliste bien connu Régis Maréchaux et le président de l'UVN, Philippe Palmiste, qui n'ont pas tari d'éloges, face au courage et à la volonté sans faille de cet homme. Un bel exemple !

©Eddy Golabkan et Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère


"Si j'ai pu le faire, n'importe quelle personne obèse le peut aussi !"

Medhi Voitier a voulu faire passer un message, aux Guadeloupéens en surpoids :

Le jour où ils auront décidé que c'est terminé, ce sera vraiment terminé ! Parce que je suis passé par là et je leur emmène du concret !

Medhi Voitier

Le fait est que la vie de Medhi a radicalement changé dès lors qu'il a dit stop à l'obésité.

©Eddy Golabkan et Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

Medhi, qui souhaitait rassembler tous les amoureux du vélo de Guadeloupe, n'a pas eu les autorisations qu'il voulait, pour concrétiser pleinement son projet.
Pour autant, il a été soutenu par plusieurs enseignes et un public de supporters venus nombreux, qu'il remercie grandement.
Et puis, qui sait, ce n'est peut-être que partie remise...

Medhi VOITIER défi cycliste contre l'obésité
©Eddy Golabkan

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live