3ème réunion plénière de la Région pour cette année 2021, la dernière de la mandature

région guadeloupe
Dernière plénière mandature région
©Th. Philippe

Ce lundi les conseillers régionaux se sont réunis en assemblée plénière à Basse-Terre. Une réunion consacrée, entre autre, au vote du budget primitif 2021. Un budget en hausse de près de 11% à savoir 910,3 M€ contre 822,0 M€ en 2020. Mais c'était aussi le temps du bilan de la mandature.

Une plénière que le Président de Région a choisi de placer sous l'égide d'une citation de l'oeuvre de Simone Schwarz-Bart "Pluie et vent sur Télumée Miracle"

Le pays dépend bien souvent du cœur de l'homme : il est minuscule si le cœur est petit, et immense si le cœur est grand.

Des mots qui lui auront permis de situer l'action qu'il a menée au cours de ces six années de mandature et qu'il résume en disant :

Notre ambition de contribuer positivement, sereinement, en pleine responsabilité pour la destinée de notre pays est demeurée intacte tout au long de cette mandature.

Et deux points de l'ordre du jour lui ont donné l'occasion de mettre en pratique les propos tenus. Deux sujets qui ont récemment fait l'actualité et qui ont suscité la colère des professionnels, transport et pêche.

plénière mai 2021 pêche
©Th. Philippe

Et sur celui de la pêche et de l’aquaculture, les conseillers régionaux ont acté une aide exceptionnelle pour répondre aux difficultés rencontrées par les professionnels de cette filière. Elle se décompose en 2 dispositifs : l’un dit de "compensation des surcoûts" pour un montant total de 174 000 euros, et un autre d’aide exceptionnelle en faveur des entreprises de pêche et d’aquaculture qui s’élève à 1,7 million d’euros.

Jean-Marie Hubert, 7ème Vice-président de la Région, président de la Commission de la croissance verte et bleue de la Région

Jean-Michel Landre, marin-pêcheur, secrétaire général de la CGT Marins Guadeloupe

Dernière plénière mandature région 2
©Th. Philippe

Un domaine au nombre de tous ceux qu'Ary Chalus a supervisés dans son discours de fin de mandature avant de conclure :

Désormais, il nous faut poursuivre et aller de l’avant… Garder le cap, aller plus vite, aller plus loin en s’appuyant sur les fondations solides que nous avons bâties ensemble et inscrire nos actions dans le temps long …

 

Le pays dépend bien souvent du cœur de l'homme : il est minuscule si le cœur est petit, et immense si le cœur est grand.

Si on m'en donnait le pouvoir, et sans hésitation, c'est ici même, en Guadeloupe, que je choisirais de renaître...

A lire : Discours du Président de Région :

Discours du Président de Région

Au terme de cette longue journée de plénière, les conseillers régionaux ont adopté le budget primitif 2021 de la Collectivité.

Ary Chalus Président de la Région Guadeloupe

Un propos auquel la Présidente du Département a réagi en indiquant :

La volonté d’engager une polémique préélectorale ne doit pas conduire à tromper la population en laissant croire que l’excédent comptable du Département constitue une cagnotte. Celui-ci, comme le prévoient les règles comptables applicables à toutes les collectivités locales, a été entièrement réinjecté dans le budget supplémentaire 2021 du Conseil départemental qui a atteint 219 millions d’euros, portant ainsi le budget total du Département au titre de l’année 2021 à 1,1 Milliard d’euros.

Josette Borel-Lincertin