47 ans après, des jumeaux abandonnés à la naissance retrouvent leurs parents

société
Retrouvailles famille Jumeaux Viardot Nébor
Fortune et Joseph avec leurs parents biologiques. ©Daniel Quérin
Des jumeaux abandonnés par leur mère à l'âge de 3 mois. Placés en maison d'accueil puis adoptés par une famille au bon coeur. Ils ont grandi avec de nombreuses interrogations liées à leur histoire. Récemment, ils ont découvert leurs parents biologiques et avec eux, des réponses...
Joseph et Fortune, sont jumeaux... Nés en 1971, ils ont été abandonnés à l'âge de 3 mois, adoptés à 6 ans, puis reconnus par leurs nouveaux parents. Poussés par le désir d'en apprendre plus sur leurs origines, ce n'est qu'à l’âge adulte qu’ils ont entrepris de connaître une partie de leur histoire. Elle est incroyable, émouvante, voir troublante...

Une vie jalonnée de découvertes

Ils découvrent tardivement leur patronyme original. Une découverte qui va faciliter les retrouvailles avec leur mère biologique qu’ils ne connaissaient pas. Et c'est en janvier que Joseph découvre enfin les traits de sa mère. Fortune, elle, a dû attendre la semaine dernière pour la rencontrer. Une réunion qui a bouleversé l'existence même des jumeaux. 
©guadeloupe
©guadeloupe


Une mère retrouve ses enfants 

Leurs retrouvailles ont été célébrées, il y a quelques jours... Les Viardot ont accueilli les Nébor. Leur mère, émue, n'a pas caché sa joie. Elle a ainsi pu leur raconter une partie de leur histoire, celle qu'ils ne connaissaient pas.
A leur naissance, il y a 47 ans, elle était déjà mère de plusieurs enfants. Sans ressources, impuissante face à l’arrivée des jumeaux, elle ne savait quoi faire des nouveaux nés. Elle prend tout de même le soin de les prénommer. Elle appelle Joseph, Luc... Fortune, Lucy... Leurs parents adoptifs les renommeront. 

Une famille recomposée

Heureux de ces retrouvailles, les jumeaux tentent alors de retrouver leur père. Ce père inconnu. Une entreprise qui n’a pas été si simple. Vie agitée reconstruite ailleurs... Malgré les années, malgré la maladie, les larmes remplacent les mots.  
©guadeloupe


Une histoire singulière

La vie de Fortune et Joseph n'est pas une fiction. Nous sommes au cœur d’une histoire familiale comme il en existe tant d’autres. Mais celle-ci est plutôt singulière. Et c'est l’achat de pièces automobiles qui a permis de résoudre une énigme de plusieurs décennies.

©guadeloupe

Entre Petit-Bourg et le Moule après près d’un demi siècle d’ombre et d’espoir, une famille se reconstruit. Une mère a retrouvé le sourire. Elle a demandé pardon… Les jumeaux peuvent donnent un nouveau sens à leur vie.

A (re) voir le reportage d'Alex Robin et Daniel Quérin :