guadeloupe
info locale

L’âme indienne du Matouba s'exprime en ce jour de Diwali

culture
Elodie Vaïtilingon
C’est aujourd’hui Diwali, la fête de la lumière pour les Indiens du monde entier et aussi pour la communauté indienne de Guadeloupe qui s'emploie à conserver cette tradition cultuelle et désormais culturelle en Guadeloupe

 
Sur le Matouba, section de Papaye, de nombreux habitants sont des descendants des Indiens arrivés en Guadeloupe à partir de décembre 1854. Le temps et l'intégration aux coutume et aux cultes en vigueur en Guadeloupe aurait pu effacer de la mémoire des descendants les traces de la culture indienne s'il n'y avait pas eu un véritable travail de redécouverte de la culture indienne et surtout une pratique notamment des danses ancestrales.
Ainsi, en ce jour de Diwali, la fête religieuse la plus importante de l'année pour les Indiens, beaucoup marqueront cette fête dans toute la Guadeloupe.
C'est le cas par exemple au Matouba à Saint Claude où les jeunes de Papaye, et notamment ceux de l’association Archipel Om, font ressurgir l'Inde au milieu de leurs danses.
Archipel Om, une structure créée par Elodie Vaïtilingon et qui valorise, entre autre, la culture indienne et propose des cours de danse mais aussi des cours de langue tamoul et d’un art particulier : le Kolam…Enseignements possibles grâce à l’Indienne Padma Kashmi.
Elodie Vaïtilingon de Archipel OM

Elodie Vaïtilingon Archipel OM

Publicité