guadeloupe
info locale

L'ananas voit la vie en rose

agriculture
Ananas rose
L'entreprise d'agroalimentaire Del Monte Foods a créé, il y a quelques mois, l'ananas rose. Sa mise sur le marché a été approuvée par l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux. Une variété génétiquement modifiée qui séduit par sa couleur originale. 
Il est le "It fruit" du moment, comprenez, le fruit tendance... Baptisé "Rosé", l'ananas rose fait des adeptes sur Instagram... Les internautes apprécient sa couleur si particulière.

Un ananas génétiquement modifié

Après plusieurs années de tests, la géant agroalimentaire Del Monte Food a finalement réussi à créer une variété d'ananas rose. 
Et pour obtenir cette couleur inédite, Del Monte a ajouté à l'ADN de l'ananas, une dose de lycopène. Il s'agit d'un pigment naturel qui donne sa couleur rouge à la tomate ou à la pastèque.
La FDA, Food and drug administration, l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, a autorisé la commercialisation de cette nouvelle espèce d'ananas, assurant qu'elle était "aussi saine et nutritive que son équivalent classique". Une décision qui ne surprend pas. En effet, 80% des aliments américains contiennent des OGM (organismes génétiquement modifiés). 
Ananas rose


Tendance sur les réseaux sociaux 

Et pourquoi un ananas rose, me direz-vous ? Dans le but, d'en faire un fruit à la mode. Et ça marche, le "Rosé" fait déjà fureur sur les réseaux sociaux. D'autant plus que l'ananas est très en vogue, en ce moment. En objet de décoration ou sur un tee-shirt, on en trouve partout. 
Sur Instagram ou sur Twitter :

Ananas rose Pink pineapple
©Instagram

L'ananas français ne souffre pas de concurrence

L'entreprise qui a installé ses champs d'ananas au Costa Rica, espère obtenir de nouveaux marchés avec son "pink pineapple". Les normes européennes en matière d'aliments génétiquement modifiés étant plus strictes qu'aux Etats-Unis, il y a peu de chances que le "Rosé" inonde nos marchés, prochainement. Pour l'heure, l'ananas antillais est donc à l'abri.
Avec 30 000 tonnes d'ananas cultivés chaque année, la France est le premier producteur de l'Europe, devant le Portugal. Des fruits qui viennent principalement de la Réunion (46%), suivi de la Guyane (27%) et de la Guadeloupe, qui produit 10% des ananas français. 
Publicité