publicité

L'ancien président haïtien René Préval est mort de détresse respiratoire

L'affaire René Préval est classée sans suite, car il n'y a ni crime ni délit. L'ancien président haïtien est mort non pas d'empoisonnement mais de détresse respiratoire à cause du tabagisme

© ECOFON/MIAMI HERALD
© ECOFON/MIAMI HERALD
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Le décès de "ti René" (René Préval), chez lui le 3 mars dernier avait provoqué un choc au sein de la population. La mort subite de l'ancien président haïtien avait fait l'objet de nombreuses suspicion dont celle d'empoisonnement.

À la veille de ses obsèques, le parquet de Port-au-Prince (capitale d'Haïti) avait ouvert une information afin d'éclaircir les zones d'ombre. Après deux mois d'attente, les résultats des examens réalisés dans le plus grand laboratoire toxicologique des États Unis, ne révèlent aucune trace de substances toxiques mettant ainsi un terme aux rumeurs sur un possible empoisonnement.

Un gros fumeur...
En revanche, ces examens ont mis en évidence les vraies causes du décès. René Préval est mort d'une maladie causée par le tabagisme. Gros fumeur, il avait des poumons encombrés de sécrétions qui ont provoqué un problème respiratoire.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play