Après le débrayage, la grève pour les personnels de l'hôpital de Capesterre Belle-Eau

social
Mobilisation Hôpital CBE
©R. Malety
Nouveau barrage, ce matin, à Capesterre Belle-Eau. Cette fois, ce sont les salariés de l'hôpital de la commune qui continuent de manifester leur mécontentement. 
A l'instar des usagers de l'eau, ce matin à Montebello, Petit-Bourg, les personnels affiliés à l'UTS-UGTG et à la CGTG de l'hôpital de Capesterre Belle-Eau sont, eux aussi, montés au créneau.

La mobilisation ne faiblit pas

Ils avaient prévenu, la semaine dernière, lors d'un débrayage, destiné à attirer l'attention sur leurs difficultés. N'ayant pas eu de réponse satisfaisante, ils sont entrés en grève, aujourd'hui. Durant la matinée, ils ont érigé un barrage au rond-point de la kassaverie. Barrage qui a occasionné de nombreux embouteillages, sur toute la zone, avant de se diriger vers la mairie. 

Oui au déménagement... Mais dans quelles conditions ?

En fin de matinée, les employés grévistes de l'hôpital ont rejoint le site de l'hôpital. Un site qu'ils désespèrent de voir ouvrir un jour. C'est d'ailleurs là, leur principal point de revendication : le retard pris sur la mise en service de l'établissement. 
A quelques mois du grand déménagement vers le nouveau centre, les grévistes estiment encore être dans l'incertitude. 

Marceline Charles, de la CGTG, interrogée par Rohny Malety.
©guadeloupe
Le personnel gréviste, déterminé, n'exclut pas de durcir le mouvement, si les négociations n'avancent pas, cette semaine.