Après une course palpitante, Brandon Baret Ajax s'impose sur la 2e étape à Capesterre

cyclisme
Brandon Baret Ajax, vainqueur de la 2e étape
Brandon Baret Ajax, vainqueur de la 2e étape ©Sabine Michel
C'est ce que l'on appelle une course à rebondissements... Et à la fin, c'est Brandon Baret Ajax de l'entente ASC Karak VO2C qui remporte la 2e étape du Tour cycliste de Marie-Galante, à Capesterre.

Le Tour de Marie-Galante tient toutes ses promesses. Après une étape difficile, hier, qui a laissé des traces, la course de ce jeudi 21 juillet a été riche en péripéties. 

Chane Foc, virtuel maillot jaune pendant plus de 100 km 

Jusque dans les derniers kilomètres, Julien Chane Foc semblait avoir réalisé la bonne opération du jour. C'était sans compter sur la ténacité d'Alexys Brunel qui a, encore une fois, éclaboussé de son talent la 44e édition du Tour. 

Si dès les premiers kilomètres, certains essaient de fausser compagnie au peloton. Il faut attendre Saint-Louis, après 30 minutes de course pour voir se dessiner une véritable échappée. 
3 hommes prennent la tête : Brandon Barret Ajax de l'entente ASC Karak VO2C, le Martiniquais Cédric Eustache et Yannis André Lubin de l'entente TMC/CC Etupes, Damien Urcel de l'USCG.

Un groupe de chasse se forme presque dans la foulée. Lionel Miny de la JCA, Kélian Duro du VCS, Julien Chane Foc, du CCD, le plus dangereux au classement général (4e à 36 secondes du maillot jaune au départ ce matin), Meving Gène et Gaël Bordée du CSCA, partent à l'assaut de l'avant de la course. Le peloton maillot jaune est très loin derrière.

A l'approche de Grande Savane, ils sont 8 en tête de distribution. A cet instant déjà, avec plus de 48 secondes d'avance, Julien Chane Foc est virtuellement le nouveau maillot jaune. Mais très vite, Miny doit doit poser pied à terre victime d'une crevaison. 

Les garçons vont ensuite collaborer sur la quasi totalité de l'étape. Un groupe très souvent tracté par Chane Foc qui fait un travail remarquable. 

Avec plus de 2 minutes d'avance, la tête de course accroît son avance. A l'arrière, Boris Carène du CCD tente de fausser compagnie au peloton, dans la montée de Morne Lolo. Il est rappelé à l'ordre par le maillot jaune en personne. Alexys Brunel se laisse toutefois surprendre quelques minutes plus tard. 

Un groupe composé de Carène, Luis Sablon du VCS, Kéran Barolin et Philgy Palmiste de l'UVN, Romain Vinetot et Isao Casi Viallet de l'entente TMC/CC Etupes, Jeiel Largitte de l'USCG, Vladimir Jeanne et Adrien Alidor de l'USR Vélo, Kendrick Clavier de l'entente Gwada bikers 118/KA PDL. Mais ce petit groupe ne s'entend. Les coureurs se disputent. Ce qui favorise le retour du maillot jaune. Qui sort du peloton pour aller les chercher suivi de Tom Donnenwirth, le sociétaire de l'UVMG. 

Les hommes de tête comptent jusqu'à 4'27 d'avance sur ce groupe maillot jaune. 

Mais la montée de Pichery, à Capesterre, fait des dégâts. Le groupe de tête perd Bordée, Gène et Duro. Bordée s'accroche et recolle au courage. Ils sont donc 6 en tête. 

Un TGV nommé Brunel

C'est à ce moment qu'Alexys Brunel décide de réagir. Il commence à rouler. Récupère 2 minutes sur les hommes de tête et continue de rouler... 

Un rythme soutenu qui fait décrocher une grosse partie du peloton. Désormais, ils sont 9 dans ce groupe maillot jaune. Brunel est accompagné de Gabriel Reguero Corral de l'ASC Karak RDA VO2C, Gabin Vedel du Guidon sprinter canalien cycling , Vinetot, Donnenwirth, Palmiste, Alidor, et Gène repris. 

Le groupe maillot jaune fonce sur les hommes de tête. L'écart fond comme neige au soleil, à Commobile, à Grand-Bourg.

La dernière ascension, celle de Morne Lolo est décisive. Brunel ne laisse aucune chance à ses adversaires. Il avance. 

Son groupe revient sur la tête de course. Moment choisi pour Brandon Baret Ajax de l'entente ASC Karak RDA VO2C pour tenter crânement sa chance... Avec réussite. 

Il remporte la 2e étape à Capesterre.

Brandon Baret Ajax, vainqueur de la 2e étape
Brandon Baret Ajax, vainqueur de la 2e étape ©Jérôme Boécasse

Julien Chane Foc, virutel maillot jaune pendant la majeure partie de l'étape prend la 2e place, Tom Donnenwirth de l'UVMG, la 3e place.

Trois premiers de la 2e étape
Trois premiers de la 2e étape ©Sabine Michel

Alexys Brunel, le maillot jaune est 4e. Il conserve donc la première place au classement général.