Athlétisme : préparation olympique sur une piste flambant neuve

sport
Présentation de l'équipe de France d'Athlétisme
©Daniel Marius
Les athlètes de l'équipe de France d'athlétisme ont testé, ce mardi 8 décembre, le rendu de la nouvelle piste d'athlétisme du CREPS Antilles-Guyane. Un équipement qui arrive en pleine préparation physique pour des Jeux Olympiques de Tokyo 2021.
Le CREPS n'a jamais caché son ambition de devenir un centre d'entraînement et de performance pour les athlètes de très haut niveau. Aussi, pour la présentation de la nouvelle piste d'athlétisme, les meilleures jambes de l'équipe de France ont été conviées. Parmi les têtes d'affiche, Pascal Martinot-Lagarde, hurdleur médaillé de bronze aux championnats du monde de Doha et Wilhem Bélocian, champion du monde junior en pleine reconquête de ses sensations.

Au programme quelques foulées pour tester le nouvel équipement, face aux institutionnels et à la presse.
 

Conditions de préparation optimales

Des températures constantes toute l'année et un staff technique qualifié, la Guadeloupe est le lieu idéal pour continuer les préparations physiques lorsque l'hiver arrive en Europe. Certains champions issus des sports nautiques s'exilent déjà dans les eaux des Outre-Mers pour continuer les entraînements et fuir les rigueurs du froid.

Cette nouvelle piste d'athlétisme place la Guadeloupe en pole position des destinations pour les préparations physiques hivernales.

Mais cette piste est aussi une bonne nouvelle pour les espoirs locaux. Même si le calendrier national et international des compétitions est bouleversé par la crise sanitaire, il n'empêche que 2021 est une année Olympique puisque les J.O. de Tokyo prévus pour 2020 ont été repoussés au 23 juillet prochain.