Au Salon Top RESA, le CTIG affiche les atouts des îles de Guadeloupe

tourisme
La Guadeloupe au Salon Top RESA
La Guadeloupe au Salon Top RESA ©Guadeloupe la 1ère
Le salon Top RESA qui se tenait a la Porte de Versailles à Paris s'est terminé ce jeudi. Il aura été l'occasion pour le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe de prendre un nouvel envol. Il revient du Salon satisfait et surtout, optimiste pour la nouvelle saison touristique 2022/2023

Dernier jour hier de Top Résa, le salon du tourisme qui se déroulait à Paris. La Guadeloupe avait bien évidemment son stand et les rendez-vous entre les professionnels de l’île et ceux de l’Hexagone et du monde entier se sont enchaînés.
Pour le CTIG, il s'agissait aussi d'en profiter pour évoquer les grands évènements à venir

Et c'est vrai que les chiffres actuels mettent surtout en relief les conséquences des deux années Covid 19.  Ainsi, au début de cette année, entre janvier et juin 2022, la destination Guadeloupe accuse une baisse de 24,6% du nombre de voyageurs  arrivés en Guadeloupe, baisse par rapport à 2019, l'année avant le Covid 19. Cette année-là, le CTIG s'était particulièrement organisé pour vendre la destination Guadeloupe...

Mais la pandémie en a décidé tout autrement.

Pourtant, ces 994 134 voyageurs entre janvier et juin 2022 fortifient l'optimisme des professionnels du secteur touristiques qui y voient des signes réels d'une reprise qui devrait s'accélérer dés le début de l'année prochaine. 

Autant de raison de se réjouir selon Maïté Marie-Antoinette, du comité du tourisme des îles de Guadeloupe, dresse un bilan positif de ce salon du tourisme. 

Maïté Marie-Antoinette CTIG

Les perspectives sont déjà bien inscrites au calendrier. Il y a en effet en fin 2022, la Route du Rhum qui devrait déjà drainer de nouvelles entrées en Guadeloupe et être un important fer de lance pour le Comité qui veillera alors à l'accompagner par des évènements dans tout l'Archipel. 
Le CTIG compte aussi sur la reprise de la saison de croisière dans moins d'un mois avec plus de 230 escales prévues en Guadeloupe et au moins 330 000 visiteurs attendus. 

Et puis le CTIG espère aussi que les nouvelles lignes ouvertes par Corsair depuis Lyon et Bordeaux devraient-elles aussi contribuer à l'amélioration des chiffres du tourisme l'an prochain.

Autant des raisons qui confortent l'optimisme général exprimé par les responsables du CTIG après ce salon Top RESA.