Un aveugle accusé du meurtre de son voisin hémiplégique à Nantes

faits divers
Place royale Nantes
©Pirmil
Un Guadeloupéen de 43 ans a été mis en examen pour homicide et placé en détention provisoire, le week-end dernier à Nantes. Bien qu'aveugle, il est soupçonné d'avoir frappé à mort son voisin handicapé, à coups de marteau et d'haltère.
Un Guadeloupéen de 43 ans, souffrant de cécite, a été mis en examen et écroué pour le meurtre, de son voisin hémiplégique. Il l'aurait frappé à coups de marteau et d'haltère.

Coups de marteau, haltère et strangulation

Les faits se sont déroulés jeudi en fin de journée... Vers 19 heures, l'homme descend sonner au domicile de son voisin du dessous. Il habite au 10ème étage d'un HLM.
Le voisin du 9ème ouvre la porte. La discussion s'envenime... "Pour des motifs encore obscurs, l'homme est descendu dans l'appartement de son voisin hémiplégique, avec qui il a eu une altercation", a expliqué le magistrat de permanence au parquet de Nantes, à Ouest-France. Le suspect aurait frappé son voisin à coups de marteau, puis d'haltère. Il l'aurait ensuite étranglé avant de remonter chez lui. 

Une embrouille à propos de mégots de cigarettes

La victime de 63 ans a été retrouvée, en sang, par sa femme, en rentrant chez elle. Le sexagénaire décèdera dans la nuit, à l'hôpital.
Interpellé par les policiers, le suspect leur aurait expliqué qu'il y avait un différend entre sa femme et le voisin tué. Ce dernier se plaignait que l'épouse du suspect jetait régulièrement ses mégots de cigarettes sur son balcon situé en dessous. 
Mais le magistrat en charge de l'enquête a préféré nuancer, expliquant que le meurtrier présumé tenait des propos incohérents. Les motifs de ce meurtre présumé restent encore obscurs. 

L'homme aveugle a été mis en examen, samedi soir, et écroué.