publicité

Basse-Terre doit demeurer Chef-lieu de la Guadeloupe

C'est en tout cas le voeu émis très officiellement par la Présidente du Congrès Josette Borel-Lincertin suivi en cela par le Président de Région, Ary Chalus. Tous deux souhaitent présenter une motion en ce sens au terme du Congrès en espérant le soutien de tous les élus de l'Archipel

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
L'information concernant le projet -réel ou supposé- de déplacement du Chef-Lieu de la Guadeloupe de Basse-Terre vers Pointe-à-Pître aura occupé tous les esprits au cours de la première journée du Congrès des élus de la Guadeloupe. Passant de la surprise à l'incrédulité, en passant par la préoccupation et même la colère, chacun y sera aller de son commentaire.
Au point que le sujet s'est invité à l'ordre du jour de la seconde journée du Congrès.
La Présidente du Congrès veut en faire une motion et le Président du Conseil Régional souhaite même recueillir l'unanimité des élus pour rejetter un tel projet de déplacement du Chef-Lieu.
JOSETTE BOREL LINCERTIN PDTE DU CONGRES PDRTE DU DEPARTEMENT
Dans la journée, le préfet a tenu à réagir en indiquant simplement qu': "aucune décision n'a été prise en ce sens".
Reste que, même si Basse-Terre conserve son statut de Chef-lieu, il ne devrait lui rester que la Préfecture, le Conseil Départemental et le Conseil Régional pour le prouver, les administrations l'ayant déjà presque totalement quittée.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play