Goyave, commune sinistrée

cyclones goyave
quartier sinistré de Goyave
Quartier sinistré de Goyave ©L. Gaydu
Elle n'est probablement pas la seule, sa voisine Capesterre Belle-Eau est dans le même état, mais, pour le second jour après le passage de Fiona, la commune de Goyave se réveille groggy et tente encore de panser ses plaies, en organisant ce qu'elle peut faire par elle-même avec la solidarité de tous. Pour le reste, il faudra attendre, peut-être de longs mois, avant qu'elle ne puisse retrouver son visage d'avant le 16 septembre 2022, avant que Fiona ne soit passée la ravager.

A Goyave ce dimanche matin, on s'est réveillé tôt. Pas le temps d'attendre et voir venir. Ici, on se dit que l'adage "aide de toi et le ciel t'aidera" est une valeur sure. D'autant que le ciel, en la matière, c'est précisément lui qui a mis la commune dans cet état. 

©Guadeloupe

A l'école François Auguste, 32 personnes sinistrées sont hébergées par la commune. Pour certains, ils ont tout perdu et cette seconde nuit ne leur aura pas forcément permis de bien dormir.

Hébergement des sinistrés de Goyave
Hébergement des sinistrés de Goyave ©L. Gaydu


Parce que, les images de la nuit d'avant sont désormais ancrées dans leur mémoire. Rosenette Jean-Marie fait partie de ces personnes qui ont trouvé refuge dans cette école. Hier soir elle témoignait encore de ce cauchemar qu'elle a vécu pendant le passage de Fiona.

©Guadeloupe

La mairie de Goyave ne sait plus ou donner de la tête, tant l'urgence est partout et qu'il faut pouvoir y répondre au mieux.
Ce dimanche matin, elle a encore suscité la générosité de ses administrés en proposant à ceux qui veulent, de donner ce qu'ils peuvent pour venir en aide aux sinistrés.
Depuis la veille, un véhicule passe dans tous les quartiers pour recevoir les dons de toute nature.

Collecte en faveur des sinistrés de Goyave
Collecte en faveur des sinistrés de Goyave ©L. Gaydu

 
La manière la plus rapide pour permettre à ceux qui ont tout perdu de se refaire un tant soi peu. 
Mais le maire en est bien conscient, il faudra vraiment se retrousser les manches pour effacer les traces de Fiona 

©Guadeloupe

Solidarité avec les sinistrés de Goyave
Solidarité avec les sinistrés de Goyave ©L. Gaydu

Pour certains à Goyave, le temps se compte désormais selon un nouveau calendrier. Pour eux, nous sommes aujourd'hui le second jour après Fiona.