publicité

Des rats, de l’insécurité et des marchands désespérés sur le marché de Basse-Terre

 A Basse-Terre, les occupants du marché central veulent que les choses changent. Avec le sentiment de ne pas être entendus, ils poussent ce matin un cri d’alarme et souhaitent des conditions décentes pour travailler

  • R. Ponnet
  • Publié le
Tout commence avec la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéeo montrant une colonie de rats cherchant pitance dans des poubelles qui semblent positionnées devant les grilles du marché de Basse-Terre.
Des rats qui courent partout la nuit, le jour, des drogués et des dealers qui font régner l’insécurité, une  police municipale absente ou dépassée…
Le marché de Basse-Terre  connaît des jours difficiles et les commerçants de la place n’en peuvent plus. Ils ne savent plus vers qui se tourner
Et la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes, gestionnaire du marché ne leur donne aucune solution.

Ronan Ponnet Guadeloupe La 1ère

Nadia, une usagère du marché qui a souhaité garder l’anonymat, exprime son désarroi 

Nadia


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play