publicité

Entre droit légal et droit naturel la bataille du Comté s'intensifie

La mairie de Sainte Rose était bloquée ce matin. Une action orchestrée par le syndicat de défense du patrimoine agricole des îles de Guadeloupe. Une vingtaine de manifestants conteste la légitimité foncière d'un propriété de 3000 hectares appartenant à  Hubert de Jaham entre Daubin et Cluny.

  • FJO avec R. Rayapin et P. Labéca
  • Publié le
Une bataille qui ne date pas d'hier. Cela fait déjà plusieurs années que plusieurs ouvriers agricoles installés sur les terres du Comté de Lohéac, revendiquent la propriété naturelle de ces terres. (Voir précédent sujet. Voir aussi Mobilisation en 2014)  En face, le propriétaire en titre, Hubert de Jaham, conteste sans se lasser toutes les prétentions formulées par ses adversaires. Une contestation dans les faits ou en justice qui lui a toujours donné raison sans que pour autant, ses adversaires ne déposent les armes.
Ce matin, pour impliquer la commune dans leur combat, ils sont transportés leur conflit devant les portes de la mairies en dressant un piquet de grève sur la place. Une manière pour eux de se rappeler au bon souvenir de tous dans un conflit où Hubert de Jaham ne compte pas lui non plus, baisser les bras. 
MOUVEMENT DES AGRICULTEURS DU COMTE DE LOHEAC



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play