Bataille de chiffres et réclamations du CHU de la Guadeloupe pour la gestion de cette crise Covid 19.

coronavirus
Conférence de presse de la pdte du Conseil de surveillance du CHU
©L. Gaydu
Hier, le conseil de surveillance du CHU de la Guadeloupe a exprimé ses préoccupations pour la mise en place de moyens en respirateurs, masques pour l’établissement hospitalier Hier soir, la directrice de l’ARS a avancé d’autres données
Une première nouvelle, Valérie Denux, la directrice de l’ARS, confirme que le CHBT, et la clinique des Eaux Claires sont aussi en plan blanc élargi. Tous ces établissements doivent déprogrammer des opérations pour pouvoir faire face à la gestion de ce Covid 19.
Cela répond à l’inquiétude d’un audio qui tourne sur les réseaux sociaux où, apparemment, Gérard Cotellon, le directeur du Centre Hospitalier Universitaire, s’étonnait que certains établissements privés n’aient pas déjà lancé ce plan.
L’Agence Régionale de Santé affirme qu’il y a aussi une montée en puissance de la réanimation. Vu les déprogrammations et la concentration sur la prise en charge de ce virus, le CHU peut mobiliser 50 lits réa. Avec le CHBT et la clinique les Eaux Claires, ce sont 70 lits qui, potentiellement, sont mobilisables, si le pic épidémique est affolants.
Les inquiétudes du conseil de surveillance portent d’abord sur les respirateurs. La présidente du conseil de surveillance du CHU, Josette Borel Lincertin, a réclamé dans un premier temps à la ministre des Outre-mer, puis aux autorités sanitaires, 20 respirateurs supplémentaires pour notre Archipel. Elle estime que les moyens en réanimation du CHU sont sous-dimensionnés.
Hier en conseil de surveillance, elle a appris que 6 avaient été commandés… encore insuffisant. Valérie Denux affirme elle que l’ARS en a commandé 12, soit le double, avec l’achat de deux autres et 10 pour les transports ambulanciers. Entre la fin du conseil de surveillance et 19h30 les chiffres ont évolué.
Josette Borel Lincertin réclame aussi 100 000 masques pour les soignants. Valérie Denux a l’a aussi rassuré : la livraison de masque a débuté en Guadeloupe. Le CHU va en recevoir en fonction de ses besoins. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live