Brume : pas d'amélioration à attendre ce week-end. Au contraire...

pollution
Brume de sable
Ceci est normalement une vue mer... ©Nadine FADEL -
L'association de surveillance de la qualité de l'air, Gwad'Air, a émis un nouveau bulletin d'alerte, ce vendredi. L'épisode de brume, particulièrement épaisse depuis plusieurs jours, va jouer les prolongations ce week-end.

ENCORE AU MOINS JUSQU'A SAMEDI

Les images parlent d'elles-mêmes :
Alerte rouge, qualité de l'air
©Gwad'Air

Gwad'Air et la préfecture de la Guadeloupe ont émis des bulletins d'alerte, ce vendredi et encore aujourd'hui, en raison du persistant épisode de brume de sable, qui obscurcie le ciel des îles de Guadeloupe :

Le passage d’un épisode de brume de poussières désertiques, ce vendredi 26 juin 2020, qui se poursuit demain, est à l'origine d'une augmentation des niveaux en particules fines PM10 dans l'atmosphère, qui devrait dépasser les 80 μg/m3 en moyenne sur 24h, valeur correspondant au seuil d’alerte. Face à cette prévision, la procédure d’alerte est déclenchée, pour aujourd’hui et demain, conformément à l’arrêté préfectoral relatif à la qualité de l’air.


Pour rappel, le "seuil d’alerte" correspond à un niveau de concentration de polluants, dans l’atmosphère, au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque, pour la santé humaine, ou de dégradation de l’environnement, justifiant l’intervention de mesures d’urgences.

Les valeurs ces dernières heures :
  • 52 microgrammes par mètre cube sur la station de Basse-Terre, à 10h00
  • 45 microgrammes par mètre cube sur la station de Pointe-à-Pitre, à 7h00

AGIR POUR SE PREMUNIR

Les personnes vulnérables et les personnes sensibles doivent éviter de s'exposer.
Brume : recommandations sanitaires
©Gwad'Air


AGIR COLLECTIVEMENT

Si on ne peut rien contre la brume de sable, la rédution des autres sources d'émission de particules fines est une affaire collectives. Chaque propriétaire de véhicule, chaque agriculteur, chaque opérateur industriel... a un rôle à jouer, pour limiter le désastre sanitaire.
Brume : mesures pour la réduction des émissions
©Gwad'Air